Les actualités

  • flux RSS
Annuaire des entreprises
  • Accueil
  •  > Les actualités
  •  > Cycle de conférence sur la discrimination linguistique avec le socio-linguiste Philippe Blanchet
15.11.2017

Cycle de conférence sur la discrimination linguistique avec le socio-linguiste Philippe Blanchet


La Communauté d’Agglomération Pays Basque et les villes de Bayonne et Hendaye organisent un cycle de conférences du sociolinguiste Philippe Blanchet sur la discrimination linguistique, appelée glottophobie. Les conférences auront lieu du 15 au 18 novembre 2017 à Bayonne, Hendaye, Ustaritz et Saint-Jean-Pied-de-Port.

La glotophobie est le processus qui consiste à exclure ou stigmatiser quelqu’un pour la pratique d’une langue peu valorisée (patois, dialecte, créole, langue régionale, etc.), ou pour la pratique locale ou marquée socialement d’une langue commune, par les phénomènes d’accent, de prononciation, de prosodie, etc. La glottophobie restitue ainsi aux discriminations linguistiques toute leur dimension sociale et politique, en ce qu’elles touchent les individus (les locuteurs) et non les langues.

Le Pays basque est un territoire d’expérimentation en matière de politique linguistique et prouve qu’il est possible d’œuvrer pour la diversité linguistique de manière concertée et selon un consensus social fort. Les travaux de Philippe Blanchet contribuent à alimenter les réflexions relatives à la promotion de la langue basque menées par les Villes d’Hendaye et de Bayonne dans le cadre des politiques linguistiques qu’elles mettent en œuvre, ainsi que celles de la Communauté d’agglomération Pays Basque dans le cadre de la définition de sa politique linguistique en faveur des langues basque et gasconne.

Le professeur Blanchet, auteur de Discriminations : combattre la glottophobie, interviendra le 15 novembre à la Maison des associations de Bayonne, à Hendaye le 16 novembre, à Ustaritz le 17 novembre (en partenariat avec la municipalité à l’occasion de la semaine de la langue basque « Uztahitzan ») et à Saint-Jean-Pied-de-Port le 18, en amont de la Journée Internationale de l’Euskara le 3 décembre 2017.